Comment les français utilisent leurs appareils mobiles ?

smartphone-appareil-mobile

Le contexte actuel ? Près de 300 millions de smartphones vendus chaque trimestre dans le monde en 2014. Voix, SMS, internet, Emails.. quelles sont les utilisations des appareils mobiles en France ? Deloitte publie une étude intéressantes consacrée aux comportements des Français vis-à-vis de leurs appareils mobiles (smartphones, tablettes…) : équipement, choix de l’opérateur, du réseau ou encore de l’utilisation du paiement mobile.

Les français et les appareils mobiles en chiffres

Les Français ont accès à 2,86 appareils mobiles en moyenne. 60% d’entre eux consultent leur smartphone dans la première heure suivant leur réveil (et oui, quand même). 31% de la population n’a jamais changé d’opérateur. Près de la moitié du parc mobile, à hauteur de 48%, a été subventionné par les opérateurs. Seuls 11% des consommateurs détiennent un forfait et un téléphone compatibles 4G. D’autres chiffres ? 44% des Français déclarent n’avoir téléchargé aucune application ces derniers mois. Mais, ce qu’on peut retenir (également) surtout, c’est l’utilisation du téléphone, lequel est très classique : appels vocaux (88%) et SMS (84%). Enfin, l’étude révèle que 65% des personnes interrogées ne se déclarent pas prêtes à utiliser leur mobile comme moyen de paiement.

Les objets connectés commencent à séduire

En 2014, avec 2,86 appareils mobiles en moyenne, les Français restent multi-équipés. L’équipement en smartphones (61%) est devenu supérieur à celui en téléphones portables standards (41%). Les tablettes (46%), y compris les mini-tablettes, s’imposent face aux netbooks (18%), aux liseuses (10%) et aux phablettes (7%). De plus, les consommateurs commencent peu à peu à s’équiper en objets connectés : ils sont 9% à avoir l’intention d’acquérir un traqueur fitness et 8% une montre intelligente. Si un tiers de la population n’a pas l’intention d’investir en équipement mobile, le smartphone reste cette année encore convoité avec 28% de Français qui se déclarent susceptibles d’en acheter un au cours des 12 prochains mois.

A elles-seules, Samsung (37%), Apple (17%) et Nokia (13%) sont les trois marques qui se répartissent deux tiers du marché français des smartphones. La France ne fait donc pas exception au duel mondial Samsung contre Apple, cette dernière étant la seule marque en progression (+2%) cette année. 76% des détenteurs d’un appareil Apple restent fidèles à la marque contre 56% chez les possesseurs d’un Samsung. Le marché des tablettes reste fortement concentré. Apple, qui occupe la première place du marché avec 33% des répondants qui possèdent un iPad, est désormais talonnée par Samsung qui réalise une remontée spectaculaire (+5% par rapport à 2013). Les Français restent fidèles à leur opérateur, ils sont ainsi 31% à n’en avoir jamais changé. Le taux de churn s’est stabilisé à 7% en 2014, la plus grande partie du turnover ayant eu lieu dans la foulée de l’arrivée de Free Mobile en janvier 2012.

telephone-portable-france

Le mobile ancré dans les réflexes des Français

4 Français sur 10 consultent leur téléphone dans la première demi-heure après leur levé (vs 6 sur 10 chez les Britanniques). A l’échelle d’une journée, 41% des Français consultent leur téléphone moins de 10 fois dans la journée mais 12% déclarent le solliciter plus de 50 fois. L’étude montre une nette préférence pour des usages classiques. Les répondants utilisent avant tout leur téléphone mobile pour les appels vocaux (88%) et les SMS (84%), tandis que la messagerie instantanée (12%), les appels vidéo (5%) et la VOIP (3%) sont très peu plébiscités. Le paiement mobile peine globalement à s’imposer malgré l’engouement des early adopters. En effet, 65% des personnes interrogées ne se déclarent pas prêtes à utiliser leur mobile comme moyen de paiement et plus de la moitié (55%) n’est pas familière avec les opérations liées au paiement mobile. L’activité la plus effectuée est purement informative, à savoir la consultation du solde bancaire (36%) ou un achat en ligne (19%).

Le marché des applications mobiles à maturité

Les Français font preuve d’un enthousiasme limité envers les applications : seul un tiers télécharge de nouvelles applications chaque mois. Ce sont les utilisateurs d’iPhone qui se montrent les plus friands d’applications : 13% d’entre eux en téléchargent plus de 5 par mois contre 7% chez les possesseurs de Samsung.

Source : Communiqué Deloitte